Charger des ressources web localement (Adieu Google & Co)

Savez-vous que Google, Microsoft et d’autres géants technologiques sont derrières pratiquement chaque site web que vous visitez ?

Je ne parle pas des publicités adsense (Google).

Ou même des serveurs utilisé pour héberger le site (Google et Microsoft hébergent un nombre considérable de site web)

Mais bien du fonctionnement même des sites que vous visitez.

Explication

Avec des dessins, vous allez mieux comprendre :

Aujourd’hui, un site web est un empilement de plein de briques

  • Il y a la brique « Police d’écriture » qui permet de vous afficher le texte du site
  • Il y a la brique « Image » qui permet de vous afficher les images du site
  • Il y a la brique « Recherche » qui vous permet de rechercher à l’intérieur d’un site web
  • etc…

Un développeur de site à deux choix :

  • Soit il développe ses propres briques
  • Soit il utilise des briques préfabriquées

Comme beaucoup de sites ont les mêmes fonctionnalités (les polices d’écriture, la recherche etc…) à quoi bon fabriquer chacun de son côté sa propre brique alors que l’on peut utiliser la brique que quelqu’un a déjà fait ? Pourquoi réinventer la roue ? (ou plutôt… la brique 🤐).

Il existe donc des sortes d’entrepôts qui stock ce qu’on appelle des librairies, qui contienne les briques préfabriquées. (Google et Microsoft font partie des entrepôts les plus populaires)

Chaque développeur peut aller chercher dans ces entrepôts, chercher dans les librairies proposées pour trouver les briques préfabriquées dont il a besoin.

Prenons du concret :

Isabelle à un site web « SuperJardinage.com », ou elle publie des articles sur le jardinage

Et elle veut que ses visiteurs puissent laisser des commentaires

Des tas de sites ont un espace commentaire, à quoi bon développer sa propre brique « Commentaire » ? Ce n’est qu’une perte de temps !

Donc elle va chercher une brique préfabriquée « Commentaire » dans un entrepôt de Google qui propose cette brique.

Elle installe la brique sur son site

Maintenant quand un visiteur veut poster un commentaire, son navigateur télécharge la brique « Commentaire » et affiche un joli formulaire pour poster un commentaire. Ce processus se fait en arrière-plan et est totalement invisible pour le visiteur.

Le truc, c’est que la brique ne se télécharge pas à partir du serveur du site d’Isabelle. Il se télécharge à partir de l’entrepôt de Google.

Donc Google sait que vous êtes allé sur le site « SuperJardinage.com » et que vous voulez poster un commentaire sur l’article « Comment arroser ses plantes ? »

Parce que quand vous télécharger la brique, vous fournissez votre adresse IP, et l’adresse de la page sur laquelle vous naviguez.

Quand on sait que quasiment tous les sites ont des briques préfabriquées et font appelle à un entrepôt Google, Microsoft ou équivalent, on se rend vite compte que notre navigation est très facilement tracée via ce moyen-là.

Pour les plus averties, voilà l’explication technique :

Google, Microsoft etc… (les CDN) héberge des tas de librairies Javascript (comme Jquery par exemple) et pratiquement tous les sites les utilise. En naviguant sur ces sites le navigateur du visiteur télécharge les fichiers de la librairie à partir des serveurs de Google ou Microsoft (ou autre) et transmet par la même occasion son adresse IP, et l’adresse de la page sur laquelle le visiteur navigue.

Heureusement il existe une extension Firefox pour régler ce problème !

Et en plus ça solutionne le problème de manière extrêmement simple (vous n’avez rien à faire) !

Explication de Decentraleyes

Une fois installé Decentraleyes va bloquer les briques d’être téléchargées depuis Google, Microsoft etc…

« Mais s’il fait ça, les sites ne vont plus fonctionner, non ? »

Oui, si vous bloquez le téléchargement des briques, alors le site ne va pas fonctionner.

C’est pour ça que Decentralayes fait plus que bloquer :

À l’intérieur de Decentraleyes, il y a les librairies avec les briques les plus populaires utilisées par les sites web.

Donc, Decentraleyes bloque le téléchargement des briques, et il fait utiliser à votre navigateur celles qu’il intègre déjà.

Ainsi, les briques sont chargées localement à partir de votre ordinateur. Sans avoir à passer par Google ou quelqu’un d’autres.

⚠️ Attention

Même si Decentraleyes possède les librairies les plus populaires il ne possède pas TOUTES les librairies du monde (il y a en énormément). Dans le cas où un site web à une brique qu’il ne possède pas, Decentraleyes va laisser votre navigateur télécharger la brique, mais fera en sorte que l’entrepôt (le serveur) qu’il la stocke ne connaisse pas votre adresse IP et l’adresse de la page sur laquelle vous naviguez.

Installation Decentraleyes

1 Cliquez ici (sur le lien)

2 Cliquez sur le bouton bleu « Ajouter à Firefox » .

3 Cliquez sur le bouton bleu « Ajouter » .

4 Cliquez sur le bouton bleu « J’ai compris » .

5 Un nouvel onglet et apparu, vous pouvez le fermer

6 Cliquez sur l’icône de Decentraleyes

7 Cliquez sur le lien « https://decentraleyes.org/test/ » .

8 Cette page teste si Decentraleyes fonctionne correctement. Si tout est ok la page devrait vous afficher « Decentraleyes is fully operational. »

ℹ️ Information

Pour ceux qui possèdent l’extension Ublock Origin : il n’y a pas d’incompatibilité avec Decentraleyes si les réglages sont ceux par défaut, si vous avez des réglages avancés alors il se peut que vous rencontriez un problème.

Vous n’avez rien d’autres à faire.

Decentraleyes va fonctionner en arrière-plan sans que vous ayez besoin de faire quoi que ce soit 🙂

Vous avez maintenant regagner un peu de vie privée en chargeant des ressources web localement.

Si vous avez des questions ou besoin d’aide, je suis disponible dans les commentaires pour vous répondre 🔧

13
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier des
Un troll qui passe
Invité
Un troll qui passe

Sinon ça ne te dérange pas que ton propre site web participe au pistage de ses lecteurs par google n co ?
9 librairies injectées 😉

Bruno
Invité
Bruno

Au troll qui passe.
Je ne vois aucune *bibliothèque* externe chargée avec ce site. Tout est chargé depuis sautenuage.com (polices, scripts, css, etc.) et w.org (WordPress, quelques fichiers svg). Par ailleurs aucun cookie n’est déposé.

Bruno
Invité
Bruno

Avec Firefox, menu développement web > réseau. On recharge la page si nécessaire et l’on voit toutes les ressources chargées. Par ailleurs les extensions ublock origin et Privacy Badger permettent de voir (et de bloquer) les éventuels traceurs (en plus de la protection contre le pistage intégrée à Firefox). L’extension Cookie Quick Manager permet de voir et de gérer tous les cookies.

visitor
Invité
visitor

Salut,
je ne suis pas non-plus technicien.
Avec mes extensions (dont Decentraleyes) actives, j’arrive à voir ton contenu -y compris les images- et je pense donc que tu es au pire sur la bonne voie 🙂
En tout cas NoScript et vip-pc (ce dernier me renseigne sur les domaines; par exemple youtube en charge parfois beaucoup si je le laisse faire), soit les deux extensions que j’utilise principalement pour pouvoir choisir au cas par cas quoi afficher, me disent que ton site est clean sans que j’ai à y toucher -c’est rare, d’habitude pour quelqu’un qui utilise WordPress je suis obligé d’activer plusieurs domaines pour accéder au contenu, et certains youtubeurs « libristes » en laissent passer beaucoup, malgré leurs prétentions (pour certains) techniques…
et bravo pour l’explication, et la volonté de partager ton savoir, au moins tu ne fais que lire une fiche Wikipedia ou l’article de quelqu’un d’autres.
bonne continuation

antistress
Invité
antistress

« Pour ceux qui possèdent l’extension Ublock Origin : il n’y a pas d’incompatibilité avec Decentraleyes si les réglages sont ceux par défaut, si vous avez des réglages avancés alors il se peut que vous rencontriez un problème. »

En effet, et dans ce cas cf la FAQ rubrique « For uMatrix and uBlock Origin (non-easy mode) users » https://git.synz.io/Synzvato/decentraleyes/wikis/Frequently-Asked-Questions

Fermer le menu