Revente, partage… Qui a vraiment vos Données sous les yeux ?

Pensez-vous que vos données soient en sécurité ?

Faites-vous confiance aux entreprises qui traitent vos données ? (Google, la SNCF, PayPal etc…)

Eh bien… Peut-être que vous devriez remettre en cause cette confiance.

Entre vols, employés indiscrets, et partages, vos données sont peut-être sous les yeux de plus de monde que vous ne le croyez.

La revente, le partage de données

Les entreprises derrière vos applications et sites partagent ou revendent parfois vos données à d’autres entreprises.

L’application de rencontre Grindr a partagé des informations comme l’adresse mail ou le numéro de téléphone, mais aussi la date du dernier dépistage VIH, ainsi que la position sexuelle préféré de l’utilisateur, à des entreprises chargées de tester les performances de l’application.

Le Figaro, L’équipe, Météo France, et d’autres applications intégraient un logiciel publicitaire qui collectait votre localisation toutes les 3 minutes.

Avast, le célèbre antivirus (la base virale VPS a été mise à jour ^^) a vendu les données de navigations de ses utilisateurs à des fin publicitaires.

Les données étaient anonymisées, mais l’anonymisation des données est souvent complètement inefficace, puisque qu’elle permet de remonter à la personne concernée.

Et si le site ou l’application que vous utilisez ne revend/partage pas directement vos données, il faudra passer l’étape des :

90% des sites que vous utilisez qui partagent de toute manière votre navigation avec Google.

Je sors le nombre 90 de mon chapeau, mais c’est énorme le nombre de sites qui partage vos données à Google.

Pourquoi font-ils ça ?

Ils utilisent un service proposé par Google qui s’appelle « Google Analytics » ou « Google Tag Manager », qui est un outil qui permet d’avoir des statistiques pour son site web ou son application.

Google Analytics sur le site de Zalando

Concrètement, Darty installe Google Analytics sur son site et il peut connaître le nombre de visites, le temps que vous resté sur telle page, d’où vous venez etc…

C’est Darty qui consulte ces statistiques, mais vos données, elles, reposent bien sur les serveurs de Google.

Donc soumis aux vols, employés indiscrets, à l’entraînement d’algorithmes et à la surveillance de masse.

Comme Google est sur ÉNORMÉMENT de sites, il peut suivre et analyser votre navigation un peu partout sur le web.

D’ailleurs Google admet lui-même utiliser les données qu’il collecte grâce aux sites et applications qui utilisent ses outils, pour améliorer ses services (comprendre : vous analyser)

Et vous propose, si vous ne voulez pas être tracker par Google Analytics, d’installer… le module complémentaire… Google Analytics 🙂

À savoir qu’il n’y a pas que Google qui propose des outils pour site et applications, généralement vos sites et applications préférés embarquent d’autres outils tiers qui collectent également vos données.

Vous faites peut-être confiance à l’entreprise à qui vous confiez vos données, mais faites-vous confiance aux entreprises avec qui elles partagent vos données ?

  • Voulez-vous que Google sache que vous avez tel problème de santé parce que le site médical que vous avez consulté utilise Google Analytics ?
  • Ou qu’il connaisse vos préférences sexuelles parce que le site porno que vous consultez utilise Google Analytics ?
  • Ou qu’une entreprise qui vous ait inconnu connaisse vos déplacements et votre localisation en temps réel ?

N’oubliez pas non plus que, plus il y a des entreprises qui ont vos données, plus vous vous exposez aux risques de vols, d’employés indiscrets, et peut-être de surveillance de masse et d’entraînement d’algorithmes.

Peut-être que vous n’avez rien à cacher. Mais peut-être que vous n’avez pas tout a montré non plus.

Et vous avez le droit.

Ce n’est pas parce que vous ne montrez certaines choses, que ces choses sont forcément mal ou illégal.

Regardez :

  • Vous fermez la porte des toilettes ou de la salle de bain ? Pourtant est-ce que vous faites quelque chose de mal ou d’illégal à l’intérieur ?
  • Vous avez des rideaux ? Est-ce qu’ils vous servent à cacher des activités immorales ou illégales ?
  • Est-ce que vous dites certaines choses à vos amis que vous ne dites pas à vos parents ? Et est-ce que ces choses sont immorales ou illégales ?
  • Est-ce que vous partagez vos goûts musicaux avec tout le monde ?

Si l’on cache quelque chose, ce n’est pas forcément parce que c’est illégal ou immoral.

C’est juste que l’on n’a pas tout envie de montrer à tout le monde.

C’est l’intimité. Ou de la compartimentalisation (le terme pour désigner vos diverses identités avec diverses personnes)

C’est ce qui nous permet d’expérimenter des nouvelles chose et de pouvoir évoluer.

C’est ce qui permet de faire de l’introspection.

Si vous êtes constamment analysé et jugé vous n’êtes pas vraiment libre de votre évolution.

On sait que quand quelqu’un se sent surveillé, il se comportera différemment de s’il n’était pas surveillé.

Qu’est-ce que vous pouvez faire contre la vente et le partage de données ?

3 choses :

  • Limiter votre fuite de données (Vous pouvez suivre ce guide. Ou fouillez ici)
  • Limiter votre utilisation de site qui collectent beaucoup de données comme Facebook, Google & Co
  • Trouver des alternatives qui sont chiffrées de bout en bout (de cette manière, vous et uniquement vous pouvez accéder à vos données)

Vous savez maintenant pourquoi il faut éviter qu’on est trop de données sur vous :

Parce que une entreprise peut toujours les revendre ou les partager avec une entreprise que vous ne connaissez pas et dans laquelle vous n’avez potentiellement pas confiance.

S’abonner
Notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments